« Poupées Noires » de Mirtho Linguet, aux Etats-Unis

Fruit de recherches et de réflexions sur le problème du racisme, la série photographique de Mirtho Linguet « Poupées Noires » invite à « s’interroger sur ce problème qui dans ses effets amène les individus à se maltraiter du fait de l’apparence que représente la couleur de peau ».
Le propos à portée universelle de Poupées Noires, a ainsi vocation à toucher tous les publics, bien au-delà des frontières amazoniennes.

Ainsi, « Poupées Noires » sera à Washington à partir du mois d’août jusqu’au mois d’octobre à la Galerie Vivid au cœur du quartier emblématique d’Anacostia.

Puis, en novembre, la présentation de Poupées Noires est proposée dans le cadre du festival international Fotoweek DC qui depuis dix ans, accueille chaque année à Washington plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, et des centaines d’œuvres et photographes des institutions les plus renommées de Washington et de l’étranger.
Compte tenu du contexte particulier que traversent les Etats-Unis sur les questions identitaires et raciales, l’exposition de la série Poupées Noires aux Etats-Unis, apporte un enrichissement qui a suscité le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication et la collaboration de l’Ambassade de France à Washington et
désormais, l’intérêt d’une galerie d’art et d’un festival international

Le poème Limbé de Léon Gontran Damas a inspiré Mirtho Linguet pour le titre de la série photographique

 

IMG-20170106-WA0017Le propos de Poupées Noires n’invite pas à la contemplation : il s’agit d’une esthétique d’investigation.
Votre engagement et votre soutien, signifient l’engagement dans un processus de production réelle de justice.

Découvrez plus d’infos sur le site de Poupées Noires

Biographie de l’artiste Mirtho LINGUET :

Après des études Universitaire en Guyane, il entame une formation à l’école de photographie MI21 à Montreuil en 1993. En 1998, il s’installe à Zurich en Suisse. Durant 8 années, il travaille pour les magazines de mode (Edelweiss, Annabelle, GQ, Bolero, Joy, Vogue, FHM, Madame Figaro, Cosmopolitan, The A, ADDICT, Néo 2…) et pour des agences de publicité. En 1996, il a été lauréat  des Journées internationales de la photographie (JIP) à Arles et participa l’année suivante aux Rencontres internationales de la photographie et de la mode à Hyères. Il est allé à une résidence à Point Ephémère à Paris, suivie d’une résidence de trois mois à l’École Nationale Supérieure d’Art à Dijon, en France. Mirtho Linguet travaille actuellement et réside en Guyane française.

Crédits Photo Couverture : Mirtho Linguet

Edition : Agence Focus – l’art communique

 

Publicités