Sinaldo : un projet pédagogique et interculturel

Dans une Guyane en mutation depuis plusieurs décennies, le projet « Sinaldo » tend à rappeler des valeurs fondamentales tirées du patrimoine guyanais, pour l’enrichissement de la société dans toute sa diversité.

Il est donc résolument tourné vers la jeunesse qui, à partir de cette colonne vertébrale (sinaldo, en créole), trouvera le centre de gravité qui lui permettra de bâtir le monde de demain.

Le projet académique s’étend sur deux années scolaires. Durant l’année 2010-2011, 45 élèves ont travaillé dans le cadre des ateliers théâtre de trois établissements scolaires de l’Ile de Cayenne : le LP Lama-Prévot, le LP Max Joséphine, et le collège Rémire 2.

La pièce AGO TUKUSIPAN WADA, écrite pour le projet par le dramaturge Elie STEPHENSON, est une fresque sur l’histoire du peuplement de la Guyane de la période pré-colombienne à nos jours.

Cinq représentations de la pièce ont eu lieu en juin-juillet 2011 à Cayenne, Macouria et au Suriname. Une tournée dans les communes de Guyane est prévue pour l’année 2011-2012, ainsi qu’un autre voyage hors du département. La pièce a été traduite en hollandais, et le sera en portugais du Brésil pour une publication trilingue.

L’Association guyanaise d’édition (AGE) est porteur du projet dans le cadre d’une convention avec l’Académie de Guyane, suivie par la Déléguée académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC, Mme Maryse MICHALON).

Le projet « Sinaldo » se veut à la fois profondément ancré dans l’imaginaire guyanais, et imprégné de l’esthétique théâtrale de la grande région Amérique du Sud – Caraïbe. Il est un « work in progress », un projet dynamique fondé sur une approche collaborative de création permanente

L’idée est de mettre en collaboration des intervenants culturels, pédagogiques et institutionnels des trois territoires Brésil, Guyane, Suriname. La transmission des savoirs, des histoires, des héritages culturels offre des références positives, et constructives  à la jeunesse de Guyane, faite d’une diversité liée à ses pays voisins.

Inter-établissements et interdisciplinaire, Sinaldo représente le défi de faire travailler ensemble enseignants et personnels d’éducation, actifs et retraités, de collège et de lycée, autour d’une œuvre écrite par un auteur guyanais vivant, en faisant intervenir des artistes reconnus dans leur spécialité, au service du travail de nos élèves.

Ce faisant, le théâtre, la mise en scène, sont des modes d’expression artistique partagés, et donc des véhicules propices à la créativité et au volontarisme, tant des acteurs institutionnels, pédagogiques et culturels que des jeunes qu’ils ont la charge d’orienter, d’accompagner, de soutenir concrètement et intellectuellement

Publicités

Perspectives…

En 2005, l’Association a élargi ses activités.  Désormais, l’A.G.E se donne un champ d’action beaucoup plus dynamique.

 Elle organise des manifestations autour de la littérature (ex : soirées poétiques et musicales)

 Elle participe activement à des manifestations littéraires diverses (Salon du Livre de
Cayenne, Rentrées littéraires, promotion et vente d’ouvrages de littérature guyanaise et autre lors de foires et manifestations publiques dans le département).

Exposition Alchimie Project -Mirtho Linguet

 Elle réalise avec le photographe Mirto Linguet l’exposition Alchimie Project, présentée à
Paris dans le cadre de l’Année des Outre-mers, et qui a donné lieu à la parution d’un catalogue.

 Elle établit des liens avec des établissements scolaires, de l’Ouest notamment, et de l’Ile de Cayenne depuis deux ans. Son ambition étant d’éveiller l’intérêt des jeunes pour la littérature d’une manière générale et les écrivains guyanais en particulier. Cette démarche s’est concrétisée par la session d’ouvrages aux CDI et principalement par la création d’ateliers théâtres dans divers établissements scolaires à travers la préparation et la représentation d’oeuvres dramatiques.

Dans ce cadre, pour cette année scolaire et la prochaine, un projet académique intitulé Sinaldo a été élaboré avec deux lycées et un collège. Il s’agit d’une fresque théâtrale qui sera jouée à Cayenne, dans différentes communes de la Guyane, et chez nos voisins du Suriname et du Brésil pendant les vacances scolaires, puisqu’il s’agit d’accroître les échanges culturels au niveau de la Région conformément à la politique de coopération culturelle officielle.
Ce redéploiement de l’association à partir de 2005 s’appuie sur le constat suivant : les oeuvres intellectuelles sont d’une manière générale minorées dans notre société et la littérature, plus précisément, est traitée avec un certain dédain. On pourrait même parler – à l’extrême – de « vide littéraire » pour caractériser la situation actuelle (très peu de bibliothèques, aucune véritable émission autour de la littérature dans les médias audiovisuels, pas de rubrique littéraire dans les médias écrits, pas de clubs, de cercles de lectures…) La réflexion sur ce constat a amené la prise de conscience de l’existence d’un patrimoine littéraire et intellectuel de Guyane qu’il convient de mettre en valeur, de faire connaître aux différentes générations, de promouvoir et d’enrichir par tous les moyens possibles.

L’Association Guyanaise d’édition vous souhaite la bienvenue!

L’Association guyanaise d’édition, AGE, est une association loi 1901 à but non lucratif.

Elle a  pour objet l’édition de produits de toute nature sur multi-supports et l’organisation de tout type de manifestations autour de la littérature.

L’association se compose de membres actifs et de membres d’honneur. Sont membres actifs les personnes physiques ou morales, qui ont pris l’engagement de verser un droit d’entrée et une cotisation annuelle fixée par l’Assemblée Générale. Sont membres d’honneur les personnes nommées par le Conseil d’administration